« Les maires doivent mettre fin au lock-out à Allardville, sinon démissionner »

Le 13 février 2020, la Commission des services régionaux Chaleur (CRSC) a mis 23 travailleurs du site d’enfouissement Red Pine (à Allardville) en lock-out.

Ces 23 travailleurs ont été forcés à rentrer chez eux sans paie, sans bénéfices ou assurance-maladie de l’employeur.

La CRS-C est dirigée par les maires de Bathurst, Petit-Rocher, Belledune, Pointe-Verte, Beresford et Nigadoo. Ils sont responsables du lock-out. Pour briser l’union, ils ont embauché des travailleurs de remplacement, des « scabs » payés près de 15$ de plus de l’heure que les employés mis en lock-out. C’est inacceptable et irrespectueux.

Les municipalités du nord et du nord-est de la province, de Campbellton a Miramichi, dépendent du site Red Pine pour le traitement de leurs déchets.

En signant cette pétition, vous demandez aux maires siégeant sur la CSR-C de mettre fin au lock-out ou de démissionner de leur poste :

  • Joseph Noël, Mayor of Belledune, CRSC President
  • Paolo Fongemie, Mayor of Bathurst, CRSC Vice-President
  • Charles Doucet, Mayor of Nigadoo, CRSC Third President
  • Jean Guy Grant, Mayor of Beresford, CRSC Board Member
  • Luc Desjardins, Mayor of Petit-Rocher, CRSC Board Member
  • Normand Doiron, Mayor of Pointe-Verte, CRSC Board Member